Archives de
Auteur : admin

Weblib recrute un développeur web node JS (CDI H/F à Paris République)

Weblib recrute un développeur web node JS (CDI H/F à Paris République)

Lead Développeur Fullstack Node JS

Description de la société
Weblib est un éditeur de solutions de marketing digital à destination des chaînes internationales de magasins et de restaurants. Des leaders tels que McDonald’s, UNIQLO, KFC ou Total ont choisi Weblib pour la digitalisation de leurs points de vente. Les solutions développées par Weblib équipent plus de 5.000 points de vente dans 25 pays. Weblib possède des bureaux à Paris, Bordeaux et Hong-Kong.
Weblib est leader dans la gestion de hotspots wifi dans le retail en France. Nous avons développé Smart Wifi, une solution de social wifi permettant de créer des campagnes de marketing mobile personnalisées grâce à la collecte de big data.

Pour plus d’informations sur nos produits:
www.tabinstore.com (diffusion de contenus marketing et collecte de data en point de vente)
www.smartwifi.fr

Weblib, une startup qui a fait ses preuves
● créée il y a 7 ans
● rentable et en forte croissance
● soutenue par des fonds d’investissement (+1.5M€ levés)
● reconnue dans les médias (Canal+, BFM, France 2, iTélé…)

Notre valeur principale est l’innovation, pour accompagner nos clients grands comptes,
répondre aux attentes des consommateurs, et conserver une longueur d’avance sur nos
concurrents.

Équipe
20 personnes dont une dizaine dans l’équipe R&D (développeurs front, back, Mobile,
Dev0ps, ingénieur embarqué, UX designer…)
Nous travaillons sur une méthode inspirée de scrum.
Bureaux
Actuellement à côté du Canal Saint Martin, au-dessus de République. Un déménagement
est prévu en 2017, dans un quartier central (9ème / 10ème arrondissements).

Avantages
● Mutuelle de très bonne qualité (Generali Niveau 4)
● Esprit startup garanti : Friday Drinks payés par la boîte, table de ping-pong, soirées
fréquentes, team building…
● Nespresso à volonté

Mission
Vous serez responsable du développement l’ensemble de la stack (API en Node, Control
Tower en Angular, divers services). Cette plateforme est utilisée quotidiennement par des directions marketing internationales de grands groupes (McDonald’s…) pour piloter des centaines de tablettes. Elle est en constante évolution pour répondre aux besoins des grands comptes, et regroupe des fonctionnalités variées :

● gestion de flotte de tablettes (Mobile Device Management)
● monitoring du parc
● interface de gestion de contenu à visée marketing (apps, multimédia…)
● affichage et export de statistiques d’utilisation des tablettes

L’API est basée sur NodeJS, et Control Tower, l’interface graphique sur Angular.
Nous avons également de nombreux side-projects, essentiellement en NodeJS, qui
s’interconnectent les uns aux autres grâce à l’API.
Vous interviendrez notamment sur notre solution de marketing mobile Smart Wifi, qui utilise
les hotspots wifi en magasin et l’authentification via les réseaux sociaux.
Afin d’accélérer notre efficacité, nous améliorons actuellement notre process de
développement en intégrant davantage de bonnes pratiques issues de l’agilité (code review
systématique, daily et weekly meetings, rétrospectives de sprints, etc.).

Profil
Vous avez une très bonne culture du développement Web, back et/ou front, vous êtes
autonome et rigoureux. Vous désirez rejoindre une startup dynamique et travailler au sein
d’une équipe à taille humaine, où votre travail fera la différence. Vous avez le goût du travail
bien fait et souhaitez participer activement à l’évolution de la plateforme que vous
développez.

Vous êtes à la recherche de challenges techniques et architecturaux: Notre API va devoir
monter rapidement en charge, et nous la découperons progressivement en micro-services.
Smart Wifi est en pleine croissance et requiert des temps de réponse très faibles. Quant à
Control Tower, qui repose sur l’API, doit fournir clairement et de façon compréhensible des
données et des statistiques complexes.

Compétences requises
● Maîtrise de NodeJS
● Start-up spirit (Agilité, réactivité, passion, apport de valeur ajoutée rapide à
l’utilisateur)
● Architecture logicielle et web (API REST, GraphQL, Microservices, GraphQL, Design
patterns, …)
● Expérience en Front (idéalement Angular ou framework équivalent)
● Bases de données classiques (MySQL, PostgresQL, Mongo, …)
● Tests (unitaire, fonctionnels, …)
● Best practices (Code quality, linters, TDD)
● Bonne compréhension des besoins business
● Culture web et devops
Les plus
● Intégration continue
● AWS
● Docker
● Automatisation
● Android
● Connaissance d’une ou plusieurs méthodes agiles (Scrum, Kanban, XP, …)

Stack
● NodeJS pour l’API (ECMAScript 2015)
● Angular pour le front-end
● Mongo et MySQL
● Infrastructure sur AWS
● Docker
● Un peu de PHP7
● Android
● Gitlab, Jenkins

Weblib participe au ‘French Tech Tour Moscow’

Weblib participe au ‘French Tech Tour Moscow’

-The French Tech Tour Moscow- qu’est ce que c’est ?

L’initiative de Business France a comme objectif de faire se rencontrer les acteurs français et russes du monde des nouvelles technologies lors d’ateliers et de tables rondes. Le tout ponctué de conférences animées par des spécialistes de secteur allant de la distribution, à la réalité augmentée en passant par l’intelligence artificielle.

Cette volonté prend forme dans « The French Tech Tour in Moscow » qui est un ensemble de rencontres avec différents acteurs qu’ils soient clients, prospects, partenaires, spécialistes ou investisseurs. Pendant 5 jours du 30 mai au 3 juin, 9 startup suivront le programme préparé par Business France afin d’envisager de la meilleure des manières une entrée sur le marché russe.

Weblib et le marché russe.

Grâce à l’accompagnement de grandes enseignes comme McDonald’s, UNIQLO, UGC, Club Med ou bien encore Total, Weblib est devenu un leader européen de la digitalisation des points de vente. Ces solutions: l’implantation d’hotspot Wi-fi et de tablettes, sont des leviers éprouvés aujourd’hui pour bâtir et maintenir une relation de qualité avec chacun des clients et par conséquent accroître les ventes de l’enseigne. C’est donc dans ce cadre que Weblib souhaite s’implanter sur le marché russe.

Le marché russe des technologies et de la communication est en pleine expansion. Fière de ses 147 Millions d’habitants avec près de 90 Millions de personnes reliées à internet dont 35 Millions de consommateurs en ligne, c’est l’un des marchés les plus volumineux d’Europe.

Aujourd’hui ce vaste marché a une forte appétence pour tout ce qui est de l’ordre des nouvelles technologies de l’internet, des télécoms, des objets connectés et du big data.

Voici quelques données sur chacun de ces secteurs :

Telecom & Internet : 241.5 Millions c’est le nombre d’utilisateurs mobiles, ce qui en fait le plus important marché d’Europe, dans lequel la Russie investit largement puisqu’elle prévoit le déploiement de la 5G en partenariat avec Huawei d’ici 2018.

E-commerce : Avec une croissance de 20% chaque année, 35 Millions d’usager pour 18 Milliards d’euro généré, l’e-commerce russe est en phase de devenir le premier marché européen.

Innovation : C’est tout un écosystème qui prend forme : incubateurs, investisseurs en capital risque et investissements publics, à ce point que 94% des collectes de fonds sont dédiées au domaine des technologies de l’informatique dont plus de la moitié à destination du commerce en ligne.

Weblib capitalise maintenant sur le « French Tech Tour in Moscow » et sa participation au sein du Startup Village Skolkovo –la plus grande conférence sur l’innovation de Russie- pour poursuivre son développement et donne ainsi raison à Red Herring de l’avoir choisie parmi les 100 startup européennes les plus innovantes.

9 questions clefs pour aborder la digitalisation de ses magasins

9 questions clefs pour aborder la digitalisation de ses magasins

Il y a quelques années, on annonçait avec beaucoup de morosité la mort des magasins face aux géants du e-commerce. Le discours était sur toutes les lèvres : les magasins sont en perte de puissance face aux outils et services que proposent les sites web. Il a donc fallu mettre en place des solutions pour apporter toute la puissance du web en magasin. Quelques précurseurs tel que McDonald’s ont franchi très tôt le cap de la digitalisation et cette stratégie s’est avérée gagnante : l’enseigne a constaté un CA additionnel de 3% dans les restaurants équipés de tablettes tactiles d’animation.

A l’heure où la digitalisation des points de vente n’est plus une option, de nombreuses entreprises testent une multitudes de services connectés en point de vente : tablettes, Wi-fi, ibeacon… Toutefois déployer des solutions interactives relève d’une véritable stratégie qui implique l’intervention des équipes IT, marketing, commerciales et des achats.

Qu’il s’agisse de divertissement, d’extension de gamme ou bien d’aide au choix, il est primordial d’aborder sa digitalisation dans le bon sens et de respecter les étapes clées d’un déploiement :

1. Quels sont les besoins exprimés en magasin ?

Enquêter sur le terrain est la première étape de votre transformation digitale. C’est pourtant celle qui est la plus négligée en amont de projet. Cela implique de passer du temps dans les rayons et d’observer les équipes de vente en se posant les bonnes questions : quelles sont les attentes de mes clients, comment puis-je accompagner mes vendeurs dans l’acte de vente ?

Les innovations servicielles doivent répondre aux besoins des clients et non pas en créer de nouveaux. Aussi les magasins devront jouer la carte de la transparence et de la bienveillance au profit de consommateurs de plus en plus avertis sur l’exploitation de leurs données. Une bonne compréhension des problématiques terrain est l’une des clefs du succès de toute stratégie digitale.

mcdonald_s_france_velizy_1

2. La structure de mon organisation est-elle adaptée ?

Selon l’envergure du projet et les fonctionnalités déployées, il est d’usage de faire appel à plusieurs métiers pour fluidifier sa réalisation. Par exemple un projet d’extension de gamme sur tablette implique à la fois le e-commerce, la direction des achats, la DSI et la direction du réseau.

Le décloisonnement des services permet d’associer les ressources et les compétences de l’entreprise pour optimiser la mise en place de projets innovants. Or engager une politique de changement globale implique de nouveaux modes de fonctionnement, la création de postes, une nouvelle culture interne… La DRH incarne un rôle prépondérant dans cette transformation qui tend vers l’omnicanalité. Son enjeu réside dans sa capacité à anticiper les futurs changements afin d’intégrer les collaborateurs au coeur de cette démarche.

screenshot_185

3. Quels contenus vais-je déployer ?

Qu’il s’agisse de tablettes en libre-service, de Wi-Fi, d’écrans d’affichage dynamique (PLV dynamique), il est primordial d’individualiser son marketing pour chaque visiteur. Être à l’écoute de son client est la manière la moins intrusive de proposer des produits et de diffuser des promotions.

Selon une l’étude récente “Big data Big storage”, plus de 50% des entreprises passent à côté d’une vente faute de disposer de la bonne information au bon moment. Des outils appelés DMP, data management platform, permettent de répondre à ce besoin d’ instantanéité en analysant les données provenant des canaux on et off-line.

Aussi pour éviter tomber en désuétude, les contenus devront être dynamiques, évolutifs et contextualisés. Les animations déployées en magasin sont également vecteur d’engagement avec le client. A titre d’exemple, Uniqlo déploie de petites bornes tactiles pour inviter les clients à recevoir des offres personnalisées selon leur profil en échange de leurs coordonnées.

Intégration de votre solution Tablet in store chez notre client McDonald's

4. Quel matériel retenir ?

La sécurisation du matériel et la sélection de devices adaptés à des déploiements en libre-service sont la pierre angulaire de vos projets digitaux. Sans un matériel fiable, impossible de pérenniser à distance vos opérations en magasin. De nombreux points de vente se sont heurtés à des problématiques de vol, d’usure prématurée et d’incompatibilité entre les logiciels et le hardware.

Concernant les supports, il faut privilégier des matériaux robustes avec plusieurs points de fixation. Le hardware doit également avoir été éprouvé dans un usage en libre-service pendant plusieurs semaines. Il faut également privilégié les systèmes d’exploitation “ouverts” pour permettre aux développeurs d’accéder aux sous-couches du hardware et de faciliter la maintenance à distance. On privilégiera ainsi Android à Apple, ce dernier ne permettant pas une adaptation sur-mesure aux besoins de chaque enseigne.

Oakland notre borne conçue pour répondre à vos attentes en terme de délai, design et sécurité.

5. Comment vais-je superviser mon parc ?

Il n’y a rien de plus néfaste que le syndrome de “l’écran noir” ! Il peut être provoqué par une coupure d’alimentation, le manque de connexion internet, une mauvaise manipulation d’utilisateurs… La pro-activité est une qualité indispensable qui permet d’anticiper ce genre de désagrément. De nombreux outils permettent de générer des alertes lorsque l’un des critères (batterie,connexion….) n’est plus au vert. Il faut vérifier que votre future solution vous permettent le monitoring et le pilotage à distance du hardware déployés.

Portail captif et analyse de données

6. Comment débuter concrètement mon projet ?

2015 a véritablement été l’année des PoC (proof of concept, ou pilote en français) : entre le bouton connecté, les tablettes tactiles, la massification des réseaux WIFI, les points de vente sont devenus de véritables laboratoires ! Ce phénomène n’est pas anodin, il marque le début d’une nouvelle ère. Les grands précurseurs en matière de digital in-store l’ont bien compris, avant d’envisager un déploiement au niveau national, mieux vaut jouer la carte de l’apprentissage et analyser les retours d’un déploiement à échelle réduite. Cependant, un pilote sur 2 ou 3 points de vente ne donnera pas de résultats pertinents. Pour couvrir la diversité des points de vente d’un grand réseau (plusieurs centaines de points de ventes), il faudra prévoir au minimum 15 ou 20 points de ventes pour tirer de véritables enseignements.

Une phase d’observation sur plusieurs typologies de magasins pendant une courte durée est indispensable pour améliorer le service déployé. La définition de KPIs en amont du déploiement permettent de suivre la performance des outils en place et d’en mesurer l’intérêt. Pour remonter des données d’utilisation, mieux vaut privilégier le déploiement de solutions SaaS qui retransmettent les données du terrain en temps réel et permettent de mesurer un ROI.

La digitalisation des magasins génère du chiffre d’affaires additionnel, mais pas seulement. L’acquisition de données clients permettent de mieux fidéliser, le déploiement d’animations dans les restaurants augmente singulièrement la consommation, les outils d’extensions de gamme génèrent directement des ventes additionnelles. Alors pour convaincre sa direction d’investir massivement dans de nouveaux outils, il est préférable d’être armé de retours chiffrés.

Couponing ciblé 7. Quels sont les pré-requis techniques à confirmer ?

Dans un monde idéal idéal, les déploiements digitaux en point de vente s’effectueraient instinctivement. Les vendeurs contribueraient à leur bon fonctionnement et aucune surprise n’apparaîtrait au moment de l’installation. Cependant nous n’en sommes qu’aux prémices de cette nouvelle ère digitale et avons encore beaucoup à apprendre. Il n’est donc pas rare de voir certains systèmes fonctionner parfaitement au moment des test in-house et de s’effondrer une fois déployé en magasin.

Pour éviter de dresser un tableau apocalyptique au moment de votre déploiement, il est incontournable de lister l’environnement adéquat pour le fonctionnement de vos futures solutions. Une pré-visite par un installateur permettra d’anticiper tout désagrément. Cette phase nécessite un investissement supplémentaire qui n’est pas négligeable car il permet de valider la conformité technique du pilote et de gagner beaucoup de temps sur la suite des opérations.

8. Comment intégrer  mon vendeur dans ce processus de digitalisation ?

Le rôle du vendeur arrive en fin de chaîne, toutefois il est essentiel ! Son champs d’action a été élargi au cours de ces dernières années : il endosse aujourd’hui le rôle d’un conseiller qui accompagne les choix de clients déjà bien informés sur ce qu’ils ont l’intention d’acheter. La mutation du vendeur s’observe également dans le changement de ses outils de travail (encaissement mobile, tablettes…), de sa position (côte à côte et non plus en face à face) et des nouvelles méthodes de management.

Tablettes en magasin

Une formation efficace permettra au vendeur d’apprécier ces nouveaux outils comme un renfort. Il doit aussi s’approprier les nouveaux codes de la vente qui jouent en sa faveur. Il a encore  besoin de voir, de toucher le produit pour confirmer son choix. Ce changement de la relation client se ressent lorsque que vous échangez avec un vendeur ; l’agressivité de la vente “à tout prix” a disparu au profit du conseil et de la bienveillance. Des enseignes telles que la Fnac, Darty, Boulanger sont véritablement précurseurs en la matière.

Pour pérenniser l’harmonie de ce fonctionnement, le responsable de magasin doit être le garant de la bonne appropriation des technologies et de la formation des nouveaux vendeurs. Tutoriaux, formations, réunion de sensibilisation, incentive des vendeurs sont quelques leviers permettant d’asseoir ce positionnement sur le long termes.

9. Comment tirer profit des données collectées ?

Il est très simple de rassembler une multitude de données concernant le profil des clients, leurs parcours et les transactions générées en magasin. Toutefois pour donner un sens à ces informations, il importe de placer la satisfaction client au coeur de sa stratégie. L’intérêt est double : le client se sent considéré et les statistiques collectées sont mises en relief grâce aux avis des clients.

Une fois analysées, ces informations précieuses donnent la possibilité aux retailers de mettre en place des actions adaptées et d’affecter les ressources nécessaires pour améliorer l’expérience, fidéliser, adapter l’offre et en conséquence, booster les ventes.

Weblib/McDonald’s business case released by Samsung

Weblib/McDonald’s business case released by Samsung

Weblib and Samsung at the service of quick service restaurants.

Our friends at Samsung just released a business case about our tablet management solution Tab inStore as used by McDonald’s (here described as a generic quick service restaurant brand) :

Samsung et Weblib work together to digitalisation of point of sell
Here Weblib’s solutions for digitalisation of restaurants.

Samsung thought the Weblib/McDonald’s collaboration was a great example of what can be achieved with KNOX Customization, so they decided to promote our success story.

As you know if you have been following this blog, Weblib is a Samsung Customization Partner, which means we leverage the KNOX Customization SDK for our software development.  Our mission is aligned with Samsung KNOX Services : to provide retailers with the best customization capabilities and user experience for in-store tablets.

Weblib use Knox to secure tablets in restaurants

Knox solution to secure any device

What is KNOX Customization SDK? It is a software development tool that allows software editors like Weblib to deploy purpose-built solutions for B2B customers through a set of powerful configuration tools. Tablets are originally made for individual consumers and not adapted to used as public-facing devices without specific add-ons.

KNOX Customization provides a controlled user experience, which means selected content can be preloaded on devices to create an original look and feel that fulfills both functionality and branding requirements.

KNOX Customization enables in-depth configuration of elements that are within the device settings. This allows creation of a customized environment on a device by exercising tight control of user experience.

If you want to know more about Samsung KNOX Customization Services : website here.

Weblib à la Convention McDonald’s à Las Vegas

Weblib à la Convention McDonald’s à Las Vegas

McDonald’s USA a invité Weblib à venir présenter sa solution de sécurisation et gestion de contenu pour tablettes Tab inStore lors de la réunion annuelle des franchisés américains à Las Vegas, début mars 2015.

Après quelques heures de travail acharné notre Account Manager Thomas a finalisé l’installation des tablettes qui ont rejoint un espace dédié aux innovations pour les restaurants.

Notre business developer en pleine présentation de notre solution tablet in store.

 

Cet espace était un des plus visités pendant la convention, qui a rassemblé plus de 6.000 franchisés américains pendant 3 jours! Les franchisés ont ainsi pu découvrir les solutions powered by Weblib, ce qui ouvre de belles perspectives pour le développement de Weblib sur le marché américain.

La convention McDonald’s une référence et tremplin pour l’avenir.

Weblib est déjà présent dans 5 états : Texas, Floride, Ohio, Virginie, Colorado. Suite à cet événement, nous allons pouvoir étendre notre présence sur le marché américain et utiliser cette belle référence pour conquérir de nouveaux marchés internationaux.

Mcdonald's innovation et présentation de notre solution digitale pour les restaurants
Longue file pour découvrir les innovations, dont nos tablettes :)

Si vous aussi, vous voulez profiter d’innover dans vos points de vente pour aborder une problématique particulière (inscription à la newsletter, gestion du temps d’attente, retention client..), notre équipe se tient prête pour réfléchir avec vous sur votre projet.

Weblib avec Samsung au Mobile World Congress 2015

Weblib avec Samsung au Mobile World Congress 2015

Samsung réaffirme sa confiance envers Weblib et ses solutions digitales.

Nous avons souvent parlé de notre partenariat avec Samsung, d’abord quand nous sommes devenus SILVER PARTNER, puis quand Samsung a mis Weblib à l’honneur dans sa newsletter pour présenter nos solutions digitales à travers le Success Case McDonald’s, ou plus récemment lorsque Samsung France présentait nos solutions aux acteurs du retail.

Une fois n’est pas coutume, Samsung a choisi la solution Tab inStore de Weblib, développée en étroite collaboration avec les équipes de R&D de Samsung Europe, pour son stand au Mobile World Congress.

La solution Tab inStore repose sur la technologie KNOX Customization qui permet un niveau de configuration avancé des tablettes et une expérience d’utilisation contrôlée dans des environnements tels que le retail, les transports ou encore la restauration rapide.

Samsung fait l'honneur à Weblib d'être présent sur son stand afin de présenter ses solutions digitales.
Tab inStore pour Samsung

Cette mise en avant de Tab inStore par Samsung sur un événement aussi important que le Mobile World Congress prouve encore une fois que Weblib est leader sur le marché de la digitalisation des points de vente.