Archives de
Étiquette : Retail

L’expérience client, clé de voûte du retail de demain

L’expérience client, clé de voûte du retail de demain

L’alliance entre Amazon et les supermarchés bio Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars a chahuté le monde du retail. Amazon, connu comme la bête noire des enseignes, promet une expérience client sans friction, pas de rupture de stock, une livraison ultra rapide et simplifiée. Les retailers doivent cependant à Amazon de les challenger vers toujours plus d’innovations et de les forcer à réinventer l’expérience client en magasin pour fidéliser et attirer de nouveaux clients. Parmi les nombreuses actions menées par les retailers, en voici 6 qui ont su parfaitement intégrer le digital pour révolutionner l’expérience client.

Samsung 837, le terrain de jeu digital où l’on ne peut rien acheter !

expérience client
Samsung présente le flagship du futur avec Samsung 837 qu’il appelle “la manifestation physique de la marque”. On y trouve de la VR, un mur digital composé de 75 écrans qui diffuse les selfies des visiteurs, un amphithéâtre pour 75 personnes mais rien à vendre à l’exception du café ! En plus d’héberger un grand nombre d’évènements, Samsung 837 est également l’endroit où les clients peuvent trouver de l’assistance et le service après-vente pour toute leurs réparations matérielles.

Old Irish : de la VR à la réalité réelle !

La marque Old Irish est allée à la rencontre des géorgiens pour leur faire découvrir l’Irlande dans une ambiance folle grâce à un casque de réalité virtuelle. La marque va bien plus loin dans l’expérience et monte un décor de pub irlandais autour du passant qui se retrouve parmi les clients, un mélange de réalité virtuelle et de réel qui relève du génie.

Topshop : une expérience unique et émotionnelle

expérience client

Topshop poursuit ses expériences exaltantes et dévoile une nouvelle attraction dans son magasin phare de Londres où les clientes peuvent faire du toboggan. L’animation a lieu dans les vitrines, elle a été pensée pour marquer le début de l’été. Les clientes commencent leur voyage sur une bouée géante avant d’être plongées sur Oxford Street. Déjà en 2014, Topshop faisait parler d’elle grâce à un défilé de mode en réalité virtuelle, les privilégiés ont pu assister au défilé 2.0 assise dans la vitrine du magasin.

Une course de chiens de traineaux dans un centre commerciale

La marque The North Face propose une expérience à mi-chemin entre réalité virtuelle et réel dans un centre commercial Coréen. Le client est invité à tester un Oculus Rift pour vivre une course de chien de traineaux en réalité virtuelle. La réalité rattrape la VR, les huskies se mettent en marche pour une course dans le centre commercial, le client doit attraper une veste sur son parcours pour la gagner. The North Face n’en est pas à son coup d’essai, la marque a pour habitude de faire vivre des expériences sportives inédites et originales à ses clients telles que tester les produits sur un mur d’escalade alors que le sol se dérobe, briser la glace pour libérer une veste ou encore se lancer dans le vide en tyrolienne …

Fast food et entertainement grâce aux tablettes chez McDonald’s

expérience client

Vous pourrez dorénavant nourrir votre addictions aux nouvelles technologies en même temps que celles pour le fastfood. Après avoir bien amorcé sa transformation digitale, notamment en supprimant le prise de commande en caisse pour réduire le temps d’attente, McDonald’s continue la digitalisation de ses restaurants en France. Après la France, le Portugal, l’Italie, l’Argentine et le Brésil, c’est au tour de l’Asie de déployer Tab inStore et Smartwifi dans tous les restaurants.
Les clients peuvent désormais jouer à des jeux, se connecter aux réseaux sociaux et sur Internet en toute sécurité. “ Nous avons installé des tablettes dans plus de 531 restaurants. Les tablettes apportent une réelle valeur ajoutée à nos services et s’alignent sur notre volonté de digitaliser les restaurants. Nos clients passent un bon moment sans friction.” affirme le Marketing Manager Brésil.

Résultat, 4% de temps passé en plus en restaurant, ce qui génère des ventes additionnelles. McDonald’s reste une marque attrayante pour les enfants qui ont toujours été entourés d’écrans. Selon une étude américaine : 72% des enfants âgés de 6 à 17 ans possèdent au moins un écran dans leur chambre.

Sephora Flash, le magasin de beauté connecté

expérience client

A l’entrée de ce magasin 100% connecté où se mêlent technologie et beauté, vous êtes accueilli par le petit robot Nao. Sur-place, les clients peuvent trouver les références phares de l’enseigne alors que le digital permet de proposer 14 000 produits et 150 marques, soit autant de références qu’un des plus grands magasins de l’enseigne regroupés dans 100m2. A l’aide de testeurs dotés d’un tag NFC, le client a accès à toutes les informations sur les parfums. Sur le lecteur, il peut choisir la contenance et ajouter au panier digital. Les achats physiques et digitaux sont réglés dans une seul panier en magasin. Ce magasin illustre parfaitement l’impact du digital comme aide supplétive à la force de vente, ou dans la gestion de l’espace et des stocks.

INNOVATIONS RETAIL : LE MEILLEUR DE VIVA TECH 2017

INNOVATIONS RETAIL : LE MEILLEUR DE VIVA TECH 2017

Weblib s’est rendu au salon Viva Technology pour décrypter les innovations retail lors de cette deuxième édition riche en conférences, annonces et démos. Publicis souhaitait faire de Viva Tech le rendez-vous européen incontournable de la technologie et de l’innovation en réunissant startups et grands groupes. Pari gagné ! Cette année, Impression 3D, Expériences immersives (Réalité Virtuelle, Réalité Augmentée, Hologrammes), blockchain, Intelligence Artificielle étaient à l’honneur. Nous avons repéré plusieurs startups dont l’ambition est de disrupter le secteur du retail et d’inventer les usages de demain.

Kino-mo : Le projecteur d’hologrammes 3D flottants

Mis au point par Hypersvn, une petite start-up biélorusse, ce dispositif qui ressemble à un ventilateur possèdent 4 pales munies de LED qui permettent de générer différentes animations en 3D dans l’air. L’affichage holographique améliore l’expérience client tout en augmentant le temps passé en point de vente. On comprend que la start-up biélorusse soit déjà plébiscitée par les retailers, de nombreuses enseignes françaises sont intéressées par le Kino-mo. Ce dispositif est présenté comme l’avenir de la publicité et de l’autopromotion dans les magasins.

Site : Kino-mo

Akoustic Arts, l’enceinte que vous seul pouvez entendre !

L’enceinte « A » d’Akoustic Arts projette un faisceau sonore audible seulement par la personne directement présente dans son champ et crée des «bulles sonores».
Une expérience inédite d’écoute qui permet de capter l’attention, de dynamiser les vitrines d’un magasin ou de rendre l’information plus accessible, sur un produit par exemple.

Akoustic Arts

Site : Akoustic Arts

PayMyTable : Régler l’addition au restaurant

PayMyTable réinvente l’expérience client dans les restaurants. La startup fournit des solutions numériques aux restaurants (réservation, commande, paiement mobile, fidélisation) sur tous les appareils (mobile, web, tablette, kiosque) pour augmenter le chiffre d’affaire et améliorer la satisfaction client.PAY_MY_TABLE

Site : PayMyTable

Weblib : l’analytics en point de vente et la collecte de données qualifiées

Weblib est une startup française qui propose 2 solutions. Tab inStore permet de gérer à distance le contenu des tablettes placées en points de vente et offre une meilleure expérience client : le temps passé en magasin génère des ventes additionnelles. Smartwifi est un outil Marketing qui permet de collecter des données qualifiées sur les clients grâce au réseau wifi de l’enseigne. La solution permet d’en finir avec le mauvais Marketing.

WEBLIBSite : Weblib

Ledgys : la blockchain au service des retailers

Spécialisé en traçabilité et en certification, Ledgys a développé Ownest, une application qui propose aux professionnels et aux particuliers un accès simple à leur portefeuille blockchain. Les utilisateurs peuvent ainsi suivre la durée de vie d’un produit inscrit dans ce registre décentralisé dont ils sont propriétaires entre un distributeur et un magasin et conserver le certificat de leurs achats.LedgysSite : Ledgys

Oak Lab, la cabine d’essayage augmentée

Oak Lab souhaite mettre le meilleur de la technologie au service du magasin. Le miroir RFID améliore l’expérience client tout en collectant des données mises à disposition de la marque. 65% des clients qui ne trouvent pas ce qu’ils souhaitent à la bonne couleur ou à la bonne taille quitte le magasin sans rien acheter. Les lumières s’allument lorsque le visiteur entre dans la cabine d’essayage qui doit être la plus chaleureuse possible et faire vivre une expérience émotionnelle forte. L’écran diffuse les vêtements pour permettre à l’utilisateur de choisir parmi différentes tailles ou couleurs et même de recevoir des recommandations sur-mesure.

Site : Oak Lab

Qopius : des rayons toujours plein grâce à l’IA

Qopius reconnait les produits en magasin. La reconnaissance d’image permet de réduire le temps d’audit et d’augmenter les opportunités de ventes. Une photo de votre merchandising est capturée toutes les heures et les informations sont envoyées au responsable de magasin pour permettre à l’enseigne de remplir ses rayons en temps réel avec les bons produits et ainsi éviter la rupture de stock.

Site : Qopius

Mode.ai

Mode.ai crée des bots pour faire du shopping une expérience visuelle et conversationnelle. Un chatbot dédié à la mode pour trouver des produits ou l’inspiration grâce à des photos. Les filtres et les boutons “+ d’articles similaires” permettent d’offrir des recommandations poussées à l’utilisateur.

Site : Mode.ai

Buy+ : Le shopping en réalité virtuelle

Alibaba présente la réalité virtuelle, permettant aux acheteurs en Chine de parcourir et d’acheter partout dans le monde. Buy+ ambitionne de devenir la plus grande plateforme de shopping en réalité virtuelle. Il est possible de se déplacer dans le magasin à l’aide d’un casque de VR et bientôt via son smartphone. Les utilisateurs peuvent payer d’un simple hochement de tête sans avoir à retirer le casque. Une véritable porte ouverte sur le marché chinois pour les enseignes qui n’y sont pas présentes. La VR se rapproche efficacement d’une expérience shopping réelle.

 

Pokémon Go: une opportunité pour les retailers.

Pokémon Go: une opportunité pour les retailers.

Pokemon Go augmenter le trafic en restaurants, bars et magasins

Pokémon Go, l’appli qui fait marcher le monde entier”

titrait le Courrier international le 13 juillet 2016 soit quelques jours seulement après le lancement officiel du nouveau jeu à la mode : Pokémon Go.

Un jeu hors-norme

Si le jeu n’est officiellement sorti qu’aux Etats-Unis, en Nouvelle Zélande et en Australie*, la ferveur pour ce jeu ne s’est pas limitée aux frontières de ces trois pays. Si bien qu’aujourd’hui la communauté nouvellement créée a dépassée des acteurs pourtant bien établis tel que Tinder ou bien Twitter en nombre d’utilisateurs actifs.
*N.B: La Grande Bretagne et l’Allemagne sont maintenant disponibles.

Devant un tel enthousiasme et cette démocratisation rapide de la réalité augmentée, les acteurs du retail ont vite compris qu’ils avaient une carte à jouer.

Afin de bien comprendre tout l’intérêt qu’ont les enseignes à s’inscrire dans cette tendance, une rapide présentation de Pokémon Go est nécessaire.

Pokémon Go, qu’est ce que c’est ?

Tout commence avec une carte en tout point semblable à celle de Google Maps. Quand un joueur se déplace dans le monde réel, son déplacement est retranscrit sur la carte ce qui permet à l’avatar du joueur de rencontrer des Pokémon sauvages et de les capturer.

Par ailleurs, ce sont les spécificités de cette carte qui créent l’engouement autour de ce jeu. Les Pokéstops sont des musées, statuts, œuvres de rue du monde réel, qui permettent aux joueurs de faire le plein de Pokéball, potions et autres ressources indispensables. Ces Pokéstops ne peuvent être visités que lorsque le joueur en est à proximité. De plus, les joueurs ont la possibilité de poser un leurre sur ces Pokéstops ce qui a pour effet d’attirer davantage de Pokémon sur la zone pendant 30 minutes et donc mécaniquement d’autres joueurs. Bars, restaurants et autres magasins ont vite cerné le potentiel derrière le fait de poser un leurre sur un Pokéstops qui se trouve à porté de leur terrasses et vitrines.

Par expérience, après avoir utilisé un leurre dans un petit parc, j’ai vu se réunir pas moins de quatorze personnes venues attraper les Pokémons autour de moi, me remerciant d’avoir utilisé ce leurre.

Les seconds types de lieux importants dans l’univers Pokémon sont les arènes de combat. Ces arènes sont bien plus rares que les Pokéstops mais constituent souvent un trafic de joueurs non négligeables.

Pokémon Go, manière tendance de générer du trafic.

Ainsi c’est une partie de la monétisation du jeu qui va dans ce sens, une prochaine version permettra aux enseignes de faire de leur établissement un emplacement sponsorisé, afin que les joueurs puissent y récupérer des consommables, capturer certains Pokémons, ou profiter d’évènements en lien avec le jeu. Peut-être que l’on verra dans les jours à venir une Arène Uniqlo Opéra, un Pokéstop Mcdonald.

According to the New York Post, one pizza restaurant in Queens saw business increase 75 per cent after buying a $10 in-game power-up that lured Pokémon to its location.

Offrez une expérience particulière à vos chasseurs de Pokémon.


Dès lors assurez vous que vous pouvez capitalisez sur ce phénomène. Une connexion internet est indispensable, les passionnées ne se satisferont pas d’une connexion médiocre ou saturée. Le Wi-Fi en point de vente permet de résoudre cette problématique pour que vos clients fans de Pokémon Go et tous les autres soient satisfaits dans leur besoin de connectivité. Faites une pierre deux coups en capitalisant sur votre futur installation Wi-Fi afin de collecter des données utilisateurs, faire de l’inscription à votre newsletter, promouvoir votre programme de fidélité.

Notre solution Wi-Fi -Smart Wi-Fi- en point de vente est une solution modulable qui permet de répondre à ces problématiques. N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes –Weblib– pour penser votre projet et apporter des solutions innovantes.

Le besoin de connectivité n’est pas la seule chose indispensable aux joueurs de Pokémon, l’application étant très gourmande en énergie, il y a là aussi une opportunité. Grâce aux bubbles, vous pouvez permettre à vos clients de recharger leur appareil sur place avant qu’ils repartent à l’aventure.

Au-delà des services additionnels, comme le Wi-Fi, le rechargement de téléphone, d’autres établissement vont plus loin. Ils s’inscrivent dans l’univers en proposant des réductions en fonction de la faction à laquelle appartient le joueur, en proposant des menus, boissons au nom de l’univers Pokémon ou bien comme présenté dans cet article, la mise en place de leurres sur les Pokéstops.

Il y a mille et une manière de participer à cet événement. Comme Monoprix et les Pokemonop’ trouvez la vôtre et attrapez les tous, joueurs comme Pokémon.

pokemon-820x0

5 Raisons de capitaliser sur le réseau Wifi en point de vente.

5 Raisons de capitaliser sur le réseau Wifi en point de vente.

Capture d’écran 2016-07-21 à 15.15.51

Répondre aux attentes des clients

Les entreprises qui réussissent sont celles qui s’orientent d’abord vers leurs clients.”
Jalil Chikhi, directeur général adjoint de Google France

Aujourd’hui les clients sont au coeur des stratégies marketing des enseignes. Répondre aux attentes des clients, satisfaire le client, rendre le parcours client plus fluide, voire sans couture entre les différents canaux, voici la liste non exhaustive des motos des services marketing.

A l’ère du digital, il y a une forte attente de la part des clients de rester connectés en point de vente. Assurer une bonne connectivité à Internet en magasin permet aux clients de vérifier que le prix d’un produit est le même en point de vente que sur la plateforme e-commerce.

De plus, une bonne couverture Wi-Fi permet de palier un réseau 3G – 4G qui n’est pas efficace afin de permettre aux clients de s’échanger des clichés via des MMS  sur les produits trouvés en point de vente, ou bien d’obtenir un complément d’information sur le produit en question.

Capture d’écran 2016-07-12 à 16.11.11

Empêcher les clients de vérifier la réalité d’une stratégie omnicanale, qui suppose un prix unique sur tous les canaux, est davantage un vecteur d’insatisfaction client que de ventes additionnelles.

Contrairement aux craintes des acteurs du retail quant au showrooming* sur smartphone, Deloitte Digital dans son étude « The New Digital Divide » démontre que les clients usant d’un smartphone dans le parcours d’achat sont plus enclins à acheter en magasin et non l’inverse.

*Showrooming: pratique qui consiste à essayer en magasin et à finaliser la commande sur internet que ce soit sur la plate-forme e-commerce de l’enseigne ou bien chez la concurrence. Son pendant est bien plus développé, on parle alors de Webrooming, qui consiste ici à regarder et s’informer, pour finaliser l’achat en pointe de vente.

Nota Bene: Le Webrooming est une pratique récurrente et plus répandue que le showrooming -70% versus 49%-, dans les deux cas cela renforce la stratégie omnicanale sans couture, qui accompagne le client quels que soient les canaux de communication.

Original Quote: Our data debunked the showrooming myth when we found that, in fact, surveyed customers who use a digital device in-store as part of their shopping process were actually more likely to make a purchase in store – not less


Source :

Shopify – Frequency of Mobile Activities In Store.
https://www.shopify.com/retail/119920451-consumers-are-showrooming-and-webrooming-your-business-heres-what-that-means-and-what-you-can-do-about-it

Deloitte Digital – The New Digital Divide
http://www2.deloitte.com/global/en/pages/consumer-business/articles/gx-global-digital-divide-retail.html

Augmenter le chiffre d’affaires

Dans le contexte actuel de forte concurrence allié à une volatilité élevée des clients, la fidélisation est un levier efficace pour développer un point de vente et plus généralement une enseigne. Cette fidélisation passe par des services additionnels comme peut l’être le Wi-Fi, service qui permet d’augmenter le chiffre d’affaires en point de vente.

Capture d’écran 2016-07-12 à 16.25.08

Aujourd’hui un smartphone avec une mauvaise connexion à internet est peu utile, c’est pourquoi en étant sûr d’offrir une bonne couverture du point de vente, on s’assure de son usage. Ce qui n’est pas négligeable quand l’on sait que :

“[Customer] who use digital while they shop in-store convert at a 20 percent higher rate compared to those who do not use digital as part of the shopping process.
Navigating the new Digital Divide 2015 – Capitalizing in digital presence in retail

A cela on peut ajouter, qu’avec un service de Wi-Fi gratuit on augmente significativement le temps de présence en magasin, ce qui se traduit par une augmentation des dépenses pour 50% des clients.

Capitaliser sur ce service qui est offert gratuitement dans la majorité des cas est une approche qu’il faut développer. L’inscription à la newsletter des enseignes se fait actuellement via la souscription au programme de fidélité ou bien sur le site en ligne assortie d’un bon de réduction.

Le passage par un portail captif pour accéder au Wi-Fi est un moyen pour proposer à l’utilisateur de s’inscrire à la newsletter avec tous les avantages que cela comporte comme l’envoi d’offres promotionnelles, de l’actualité de l’enseigne et de communication personnalisée.


Source:

IHL Groupe:
http://www.earthlinkbusiness.com/_static/_files/_pdfs/Impact_of_Store_Networks_on_Customer_Experience.pdf

Navigating the new Digital Divide 2015 – Capitalizing in digital presence in retail
https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/us/Documents/consumer-business/us-cb-navigating-the-new-digital-divide-v2-051315.pdf

Small Business Trend:
http://smallbiztrends.com/2014/06/benefits-of-offering-free-wifi.html

Mieux connaître ses clients

“Les données clients, la mine d’or du retail”

Dans la continuité de la deuxième raison, le passage par un portail captif permet de récupérer les données que l’enseigne souhaite disposer pour fournir des services personnalisées. De plus, grâce aux données de contact telles que l’e-mail ou le numéro de téléphone, l’enseigne a maintenant à sa disposition différents canaux pour établir et maintenir le lien avec le client.

Capture d’écran 2016-07-22 à 10.50.10

Toutes ces données permettent d’enrichir le CRM – Customer Relationship Management – de l’enseigne avec de nouveaux clients et avec de nouvelles données comme la récurrence du passage en magasin, les centres d’intérêts pour une connexion via Facebook, le numero de mobile…

Ces données permettent de mieux identifier les différents clients qui composent le flux en pointe de vente, ce qui en fait un véritable outil marketing pour les enseignes.

Se mettre en conformité avec la loi

“La loi pour la confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004 (dite LCEN) impose aux FAI la conservation des données « de nature à permettre l’identification de quiconque a contribué à la création du contenu ou de l’un des contenus des services dont elle est prestataire » (article 6 II).

La loi n° 2006-64 du 23 janvier 2006, relative à la lutte contre le terrorisme, à étendu cette obligation à l’ensemble des personnes qui, au titre d’une activité professionnelle principale ou accessoire, offrent au public une connexion permettant une communication en ligne par l’intermédiaire d’un accès au réseau, y compris à titre gratuit.”

Au-delà des cybercafés qui étaient traditionnellement concernés, maintenant tous lieux qui offrent du Wi-Fi doivent pouvoir fournir aux autorités les informations permettant de retrouver l’identité de l’usager. Ainsi les fournisseurs de Wi-Fi ne sont pas tenus de gérer un fichier nominatif, mais sont tout du moins obligés d’enregistrer les détails techniques qui sont nécessaires à l’usage de leurs services comme les log de connexion, adresse IP, type de matériel utilisé.


Source:
https://www.cdse.fr/wifi-et-conservation-des-donnees.html

Étudier le parcours client en magasin

Une installation Wi-Fi efficace avec plusieurs points d’accès permet grâce à la triangulation de positionner précisément l’usager sur un plan de magasin. Grâce à cette technologie, il est permis aux enseignes d’avoir accès à des cartes de chaleurs qui sont indispensables pour optimiser leur agencement, revoir la circulation et l’organisation des flux en magasin. Ce sont aussi de précieuses informations pour les stratégies de merchandising et pour implanter de la publicité en point de vente.

 

Weblib s’ouvre sur l’Asie avec le Retail Asia Expo – RAE 2016

Weblib s’ouvre sur l’Asie avec le Retail Asia Expo – RAE 2016

Retail Asia Expo, qu’est ce que c’est?

Après avoir participé au French Tech Tour Moscow au début du mois de Juin, Weblib s’ouvre encore plus à l’Est en participant au Retail Asia Expo à Hong Kong.

Sur trois jours, du 14 au 16 Juin 2016, ce n’est pas moins de 170 exposants, 3300 entreprises et pas moins de 9000 visiteurs qui se rencontreront autour de 3 problématiques : Retail Technology, Retail Design & In-Store Marketing et Internet Retailing.

Retail Technology

Les pôles marketing, logistiques, ressources humaines s’appuient maintenant largement sur les nouvelles technologies que ce soit pour améliorer l’expérience client (Génération et analyse de données, outil de CRM), optimiser le réassort et les stocks, ou encore mettre en place des outils d’aide à la vente.

Weblib s’inscrit dans cette problématique en présentant sa solution Smart Wi-Fi. Smart Wifi est une solution de wifi augmenté qui permet aux retailers de proposer une plateforme d’engagement innovante en point de vente : connexion au wifi via Facebook Connect pour analyser le profil démographique des clients, optimisation du parcours client en magasin grâce à la géolocalisation, génération d’inscriptions au programme de fidélité, ou encore envoi de coupons mobiles personnalisés en fonction du profil de chaque client.

Weblib presents Smart Wifi and Tablet solution for digital marketing at Retail Asia Expo

Retail Design & In-Store Marketing

Aujourd’hui la personnalisation du point de vente, le marketing sensoriel sont des points cruciaux afin de créer une ambiance particulière qui correspond à l’image que souhaite véhiculer l’enseigne.

A travers le Oakland –support pour tablette haute de gamme– Weblib permet aux enseignes qui souhaitent digitaliser leurs points de vente avec des tablettes, de le faire de manière élégante et distinguée.

De plus, afin de mesurer la satisfaction client en continue et l’impact d’éventuelles améliorations en magasin, nous avons intégré à notre dashboard -Control Tower- une fonctionnalité pour mettre en place des questionnaires de satisfaction.

Internet Retailing

Aujourd’hui le monde du Retail Physique et du Digital Retail sont de plus en plus proches. Pour certaines enseignes qui ont particulièrement réussi leur stratégie omnicanal comme la Fnac,  Marionnaud ou bien Feu Vert il y a bien une seule et même expérience. Cependant lors de l’événement, Le Retail Asia Expo met en avant le Digital Retail en le traitant à part afin de donner la visibilité nécessaire à la multitude d’acteurs et à leurs solutions. Surtout cela correspond à une tendance, le e-commerce en Asie est une institution. À titre d’exemple depuis 2013  la Chine est le premier marché mondial avec 578 Milliards de dollars en valeur brute de marchandise avec pour symbole le « Singles Day » qui a généré en 2015 91,2 Milliards de Yuan soit prêt de 13 Milliards d’euros.

Retail Asia Expo - Retail Technology - Retail Design & In-store Marketing - Internet Retailing


Ces trois problématiques permettent de couvrir le large spectre du retail du 21ème siècle. Le fait qu’elles soient traitées lors du Retail Asia Expo permet de contextualiser les enjeux et de répondre de la meilleure des manières aux attentes locales.

Si vous souhaitez nous rencontrer lors de cet événement, vous pouvez nous contacter via le formulaire de prise de contact.
Si vous n’aviez pas prévu de faire les quelques 9 600 km qui sépare Paris de Hong-Kong mais que vous voulez échanger sur votre projet, notre équipe est joignable au +33 (0)9 72 29 16 88 ou par mail : contact@weblib.fr

 

 

Weblib participe au ‘French Tech Tour Moscow’

Weblib participe au ‘French Tech Tour Moscow’

-The French Tech Tour Moscow- qu’est ce que c’est ?

L’initiative de Business France a comme objectif de faire se rencontrer les acteurs français et russes du monde des nouvelles technologies lors d’ateliers et de tables rondes. Le tout ponctué de conférences animées par des spécialistes de secteur allant de la distribution, à la réalité augmentée en passant par l’intelligence artificielle.

Cette volonté prend forme dans « The French Tech Tour in Moscow » qui est un ensemble de rencontres avec différents acteurs qu’ils soient clients, prospects, partenaires, spécialistes ou investisseurs. Pendant 5 jours du 30 mai au 3 juin, 9 startup suivront le programme préparé par Business France afin d’envisager de la meilleure des manières une entrée sur le marché russe.

Weblib et le marché russe.

Grâce à l’accompagnement de grandes enseignes comme McDonald’s, UNIQLO, UGC, Club Med ou bien encore Total, Weblib est devenu un leader européen de la digitalisation des points de vente. Ces solutions: l’implantation d’hotspot Wi-fi et de tablettes, sont des leviers éprouvés aujourd’hui pour bâtir et maintenir une relation de qualité avec chacun des clients et par conséquent accroître les ventes de l’enseigne. C’est donc dans ce cadre que Weblib souhaite s’implanter sur le marché russe.

Le marché russe des technologies et de la communication est en pleine expansion. Fière de ses 147 Millions d’habitants avec près de 90 Millions de personnes reliées à internet dont 35 Millions de consommateurs en ligne, c’est l’un des marchés les plus volumineux d’Europe.

Aujourd’hui ce vaste marché a une forte appétence pour tout ce qui est de l’ordre des nouvelles technologies de l’internet, des télécoms, des objets connectés et du big data.

Voici quelques données sur chacun de ces secteurs :

Telecom & Internet : 241.5 Millions c’est le nombre d’utilisateurs mobiles, ce qui en fait le plus important marché d’Europe, dans lequel la Russie investit largement puisqu’elle prévoit le déploiement de la 5G en partenariat avec Huawei d’ici 2018.

E-commerce : Avec une croissance de 20% chaque année, 35 Millions d’usager pour 18 Milliards d’euro généré, l’e-commerce russe est en phase de devenir le premier marché européen.

Innovation : C’est tout un écosystème qui prend forme : incubateurs, investisseurs en capital risque et investissements publics, à ce point que 94% des collectes de fonds sont dédiées au domaine des technologies de l’informatique dont plus de la moitié à destination du commerce en ligne.

Weblib capitalise maintenant sur le « French Tech Tour in Moscow » et sa participation au sein du Startup Village Skolkovo –la plus grande conférence sur l’innovation de Russie- pour poursuivre son développement et donne ainsi raison à Red Herring de l’avoir choisie parmi les 100 startup européennes les plus innovantes.