Générer plus de trafic en point de vente est le principal objectif de tout commerçant. Une augmentation de la fréquentation d’un lieu permet la conversion d’un prospect potentiel en client et par ce biais, une augmentation du chiffre d’affaires.

Les consommateurs utilisent de plus en plus les différents canaux de communication, qui amènent parfois au store-to-web et d’autres fois au web-to-store, concepts que nous verrons par la suite.

Dans cet article, nous allons voir précisément comment booster et qualifier son trafic en point de vente.

 

  1. La vitrine

Il est évident que la vitrine est la première impression qu’ont les passants de votre magasin, le but étant de susciter leur curiosité afin qu’ils puissent en pousser la porte. Le message doit être clair, que ce soit une mise en avant de produits, une nouvelle collection, des promotions ou bien une découverte de produits phares.

Une vitrine soignée est un véritable outil de différenciation et de transparence quant à l’offre proposée, il est donc primordial que les informations soient claires au premier coup d’œil. L’affichage des prix et les horaires d’ouvertures du point de vente, sont des éléments importants, qui permettent de susciter l’envie de la clientèle.

 

  1. Le programme fidélité

Mettre en place un programme de fidélité peut être un réel avantage en termes de connaissance client, néanmoins il convient de l’implémenter avec précaution. En effet, il y a un très grand nombre d’enseignes, et les consommateurs possèdent un nombre incalculable de cartes de fidélité. Afin d’éviter d’alourdir le portefeuille de vos clients avec une nouvelle carte de fidélité, il convient de leur faciliter la vie en activant un programme regroupant plusieurs enseignes ou de digitaliser l’offre fidélité. En effet, cela permet de combiner les avantages tant online qu’offline et de connaitre le comportement de vos clients de manière omnicanale.

Dans votre offre fidélité vous devez engager vos clients, leur proposer des réductions, des jeux, des concours, des produits à découvrir etc. En faisant vivre votre offre de fidélité, vos clients se sentiront privilégiés et heureux de constater que leur fidélité au sein de votre enseigne est récompensée. Ce sentiment d’appartenance permettra d’accroître les achats des clients dans votre enseigne et les poussera à vous recommander auprès de leur entourage.

 

  1. Intégrer le phénomène de ROPO dans sa stratégie digitale

 

La visite d’un client dans votre magasin est souvent une visite préparée. Le principe appelé ROPO (Research Online, Purchase Offline) correspond au comportement du consommateur actuel. Il s’agit de prendre en compte le fait que vos clients repèrent les produits ou services en amont sur internet car cela leur permet d’avoir accès à la liste exhaustive des produits proposés en un temps moindre.

Cependant, avant tout achat le client veut toucher, regarder, comparer et tester le produit, ce qui n’est possible qu’en point de vente. C’est pourquoi la visite préparée sur internet permet de cibler les produits potentiels que le client voudra acheter.

Par la suite, lorsqu’il a trouvé le produit ou service répondant aux critères de recherche, il se rend en boutique pour effectuer son achat. Les éléments pouvant représenter un frein à l’achat en ligne est la qualité, la matière, la conformité, la taille et particulièrement le délai de livraison.

En magasin, répondre aux attentes des clients est plus aisé et permet, grâce à l’argumentaire affuté d’un conseiller, d’augmenter le trafic ainsi que le chiffres d’affaires.

 

  1. Avoir un site internet

Le phénomène web-to-store est de plus en plus répandu et nous avons eu l’occasion de l’évoqué ci-dessus. En effet, avoir un site internet est évident pour les grands groupes ou les grandes enseignes mais dans un commerce de proximité les commerçants n’ont pas l’idée de créer un site internet puisque l’objectif n’est pas spécifiquement de vendre sur internet.

L’idée à exploiter est que tout commerçant souhaitant se faire connaitre se doit d’avoir un site web dédié car la tendance actuelle pour le consommateur est d’aller voir sur le site internet les produits, les avis, la localisation, les horaires etc. Le but n’est donc pas de créer un site marchand (car c’est une autre activité), mais de donner aux consommateurs des informations sur votre marque et vos produits via la vitrine la plus efficace qui soit de nos jours : internet.

Ce principe est donc appelé web-to-store puisqu’un client se renseigne sur internet et puisqu’il n’a pas la possibilité d’acheter le produit en ligne il se rendra dans votre magasin et votre fréquentation augmentera de ce fait. Il est également possible de proposer sur votre site la réservation d’un produit que le client viendra acheter directement dans votre point de vente. Ce principe est communément appelé le click and collect. Et nous comptons qu’environ 62% des clients venus pour retirer un colis en ont profité pour voir les autres rayons (source : NextContent), ce qui est très intéressant si votre parcours client et votre merchandising favorise l’achat d’impulsion en boutique.

 

L’alternative pourrait être de transformer votre site web en site marchand afin de multiplier vos ventes, cependant au lieu d’attirer des clients dans votre magasin vous les attirer sur votre site internet et vous ne booster pas votre fréquentation.

 

  1. Marketing mobile, sms et emailing

Le taux d’ouverture d’un email est de 20% et le taux d’ouverture du SMS de 90% pour la simple raison que l’on ne souhaite pas laisser un SMS ouvert dans son téléphone (source : Sendinblue). Il n’est donc pas étonnant de voir le marketing mobile devenir beaucoup plus commun et accessible.

Le SMS permet de proposer des offres très personnalisées et parfois même de géo-localiser les clients. L’attention du client est immédiatement captée puisque les informations données ont été réfléchies pour lui plaire et satisfaire un besoin latent.

Le temps de l’emailing s’essouffle car ces derniers se retrouvent souvent dans les courriers indésirables, autrement appelés spam. Nous recevons tous aujourd’hui énormément d’emails et bien que proposer des offres par email ne soit pas rentable pour une entreprise ne concentrant pas son activité sur internet, ils peuvent permettre une augmentation de la fidélité.

 

  1. Une expérience client digitale en magasin

Pas seulement réservé aux grandes enseignes, les commerces de proximité ont également la légitimité d’installer des écrans et bornes interactives, des miroirs intelligents, des robots à l’accueil, des systèmes de paiements innovants et tout autre dispositif permettant aux vendeurs de mieux conseiller les clients. Les nouvelles technologies sont exploitées en magasin pour attirer les clients et rendre leur visite beaucoup plus ludique.

D’après une étude de Gartner, 74% des consommateurs dépensent plus en raison de la qualité de l’expérience client proposée. Et 64% des consommateurs jugent que l’expérience client est plus importante que le prix. Ces chiffres prouvent qu’investir dans les nouvelles technologies, le parcours client et le merchandising pour apporter une expérience client innovante aurait un fort impact sur le trafic de votre point de vente.

 

  1. Des services diversifiés

Proposer des services aux clients permet de se différencier sur le marché. L’expérience de vos clients ne se traduit pas seulement par la mise en place de dispositifs digitaux. Il peut s’agir d’un accès à internet, de devenir un relai colis, de faire des retouches ou personnalisation de produits, des ateliers de découverte, des stickers gratuits à l’image de votre marque, etc.

Tous ces différents services permettent aux prospects de se convertir en clients ou bien même d’accentuer le bouche-à-oreille qui est le meilleur moyen d’augmenter votre trafic.

 

  1. Une base de données client

Pour finir, une base de données pertinente et gérée de manière régulière permet une connaissance plus approfondie des clients et donc de mieux répondre à leurs attentes, de les fidéliser, de les faire revenir plus souvent, de susciter des ventes et donc d’augmenter le chiffre d’affaires.

C’est là que le système de fidélité de votre enseigne peut jouer un rôle important. En effet, une carte de fidélité est un dispositif gagnant-gagnant client-enseigne. Le client récolte des bons d’achat, peut avoir accès à des ventes privées et dispose de privilèges suite à ses achats.      
L’enseigne quant à elle, récolte un certain nombre de données sur ses clients et est en mesure de répondre à leurs attentes de manière personnalisée mais également d’adapter ses points de ventes aux habitudes d’achat dans une zone de chalandise donnée.

Les études de satisfaction instore, participation à des jeux concours, sont autant de moyen de mieux connaître ses clients et pouvoir avoir l’offre la plus adaptée à leurs attentes.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.